BAPTISTE, DIGITAL MANAGER SUBEA

Baptiste est le digital manager de la marque Subea. Passionné de chasse sous-marine, découvrez son portrait...

baptiste digital manager subea background

J’ai commencé les sports d’eau vers 20 ans. Surfeur à la base, je me suis mis à la chasse sous-marine pour passer plus de temps dans l'eau. Je voulais trouver une activité complémentaire au surf quand il n’y a pas de vague et à Hendaye et la chasse sous-marine s’y prêtait très bien. En plus, développer mon apnée était idéal pour être à l'aise dans les grosses vagues... Je me sens plus chasseur sous-marin que plongeur même si j’aime beaucoup plonger. J’ai passé mon niveau 1 FFESSM à la fac de sport et j’ai ensuite suivi le cursus PADI jusqu’au PADI Rescue Diver avec la certification Deep pour être plongeur autonome à 40 mètres.

Baptiste, digital manager chez Subea

QUE FAIS-TU CHEZ SUBEA ?

Je suis rentré chez Tribord en 2006 à la suite d’un stage d’école de commerce. Mon premier job a été de développer des baptêmes de plongée devant les magasins Decathlon.J’ai intégré l’équipe Subea depuis l’été 2016 et je m’occupe de la communication digitale de la marque. Mon métier consiste à vendre les produits Subea sur internet, dialoguer et accompagner nos clients et nos utilisateurs plongeurs dans leur pratique sportive.

QU'EST CE QUI TE PLAIT DANS LA CHASSE SOUS-MARINE ?

Ce qui me plait dans la chasse, ce sont 3 choses. Le côté cache-cache subaquatique où on est vraiment dans le mimétisme, nous devons nous fondre dans les éléments : se cacher au détour d’une pierre, faire corps avec les algues pour surprendre le poisson. Cet aspect là me plaît particulièrement. Après il y a un point plus physiologique lié à l’apnée où tu te sens vraiment bien et il y a comme une molécule du bonheur et de bien-être que l’apnée doit sûrement générer. C’est un vrai plaisir, nous nous sentons tellement bien après une session... Un autre côté que j’aime en chasse sous-marine, c’est le plaisir de manger son poisson, celui que nous avons pêché, et c’est la pêche la plus écologique possible car nous prélevons uniquement ce dont nous avons besoin.

QUEL EST TON PLUS BEAU SOUVENIR SUBAQUATIQUE ?

Je pourrais parler de belles prises, mais je vais plutôt parler d'un souvenir de chasse où j’ai été assez impressionné. C’était sur la corniche hendayaise avec 2 collègues qui avaient croisé un requin la veille. Nous avions décider d'y retourner le lendemain en se disant qu'avec un peu de chance, nous le reverrions... J’étais entrain de faire un agachon, c'est-à-dire que j’étais caché tapi au fond de l’eau en attendant que le poisson arrive, et là d’un coup, je vois une grosse masse derrière un bloc de pierre et c’était ce fameux requin. Un requin de Ha exactement, aussi appelé « chien de mer », il devait bien faire 2 mètres car il était plus grand que moi. Il n’y avait pas beaucoup de visibilité, à peine 4 à 5 mètres maximum... donc au moment de le voir, il était vraiment très proche de moi, impressionnant ! Après cela, nous n’avions jamais chassé aussi proches les uns des autres... 

Baptiste, digital manager chez Subea