CONSEILS POUR UNE PLONGÉE EN BINÔME 

Vous plongez en binôme ? Vous êtes autonome ! Plus de moniteur ou guide de palanquée pour gérer vos paramètres, vous êtes maître de vos actions sous l’eau. Voici donc quelques conseils pour une plongée en binôme réussie ! 

Conseils pour une plongée en binôme

LE BRIEFING AVANT DE PLONGER  

Cette étape est un moment d'échange à instaurer entre vous avant chaque immersion ! Peu importe si vous connaissez déjà votre binôme, un briefing s’impose. N’oubliez pas qu’il sera peut-être celui qui devra vous assister : mettez donc à profit ce temps de dialogue pour profiter ensuite pleinement et sereinement de votre plongée. Alors, ne lésinez pas, n’ayez pas peur, et exprimez-vous ! Vous l’aurez compris, la plongée s’anticipe déjà sur le bateau, la communication devenant plus complexe sous l’eau. Il est donc important d’exclure tout malentendu afin d’éviter les surprises sous l’eau. Il y a une expression chez les plongeurs qui dit : “je dis ce que je fais et je fais ce que je dis”. Avant l’immersion, vous aurez donc déjà dessiné dans votre esprit le profil de votre plongée : quelle direction ? quels paramètres (profondeur, temps, palier...) ? etc...  

N'oubliez pas le briefing avec votre binôme avant chaque plongée !

BIEN CONNAÎTRE SON BINÔME 

Savoir avec qui vous plongez, c’est savoir comment plonger ! Il y a donc plusieurs points à éclaircir : A quand remonte sa dernière plongée ? Son état de santé ? A-t-il des problèmes particuliers ? Quels signes utilise-t-il ? etc… Bien sûr, il s'agit ici d'une liste non exhaustive des différentes questions à se poser avant de plonger mais vous pouvez vous en inspirer. Par exemple, si votre binôme a des problèmes d’oreilles à la descente, amorcez doucement votre immersion en faisant des “stops” réguliers pour voir si tout va bien. De la même façon, si vous êtes rapidement frileux, signalez-le. Le froid est souvent oublié alors qu’il peut être facteur d’accidents graves. Écourter une plongée ne doit pas être source d’hésitation et de gêne si vous rencontrez une difficulté ou de l’inconfort. Il y aurait beaucoup d’autres exemples à citer, mais résumons en disant qu’il ne faut jamais sous estimer certaines informations et ressentis. Ne négligeons rien et soyons humbles face à un environnement qui n’est pas le nôtre !

VÉRIFIER LE MATÉRIEL DE PLONGÉE 

Ce point est d'une importance capitale car il influe directement sur votre sécurité ! Jetez un coup d'oeil à l’équipement de votre binôme avant de plonger et regarder attentivement comment ses instruments sont placés. Faîtes une vérification globale de son équipement pour le connaître au cas où vous auriez un problème une fois sous l'eau : quel type de gilet utilise t-il ? quel système de gonflage, où se trouvent ses purges ? a-t-il un parachute ? comment est paramétré son ordinateur ? etc... Autant de détails indispensables pour une communication et une assistance efficace.

Pensez toujours à vérifier votre matériel avant de plonger

UNE FOIS EN IMMERSION...

Et maintenant, il est temps de se mettre à l'eau ! Prenez le temps de vous équiper, de vous contrôler mutuellement avec votre binôme et suivez le déroulement que vous avez planifié. Il est important que vous communiquiez régulièrement sous l’eau pour savoir si tout se passe bien et que vous pensiez à toujours garder une bonne distance entre vous. Enfin, soyez tous deux dans le partage et dans le respect de ce que vous observez. Savourez cette plongée dans les limites que vous vous êtes fixées avant l'immersion.~Une fois remontés, rien ne vaut un petit débriefing autour d’une boisson chaude. L’occasion de se remémorer cette plongée et de se projeter déjà sur la prochaine.

Sous l'eau, une règle d'or en binôme : toujours communiquer !

NOUS VOUS RECOMMANDONS ÉGALEMENT D'AUTRES CONSEILS DE PLONGÉE