COMMENT S'ORIENTER SOUS L'EAU EN PLONGÉE ?

conseils orientation en plongée bouteille subea

L'ORIENTATION, UN VRAI CASSE TÊTE !

S'orienter sous l'eau, ce n'est pas si simple...

Le monde subaquatique regorge de subtilités qui semblent essayer de nous égarer. La visibilité, réduite à quelques dizaines de mètres dans les meilleurs cas, peut tout aussi bien s'arrêter à la lisibilité de notre ordinateur, rendant l'estimation des distances compliquée. Du même fait, le peu de repères visuels disponible, ne se manifestant qu'au dernier moment, sont d'une utilité limitée. Ajouter le courant qui nous traîne, évidemment, toujours dans la mauvaise direction, pour ensuite s'amuser à changer de sens avec la profondeur. Tout semble décidément fait pour l'on se perde ! Le son, quant à lui, se déplace quatre fois plus vite dans l'eau que dans l'air, environ 1500 m/s ! Il est donc quasiment impossible de capter les provenances sonores. De plus, nous évoluons dans les trois dimensions de l'espace. En plus de devoir gérer une trajectoire horizontale, nous devons être attentif à celle de la verticalité ! Pour autant, c'est une compétence indispensable. Elle vous évitera d'avoir à remonter à la surface pendant votre immersion pour vous situer, ou bien de sortir à 500 m du bateau en fin de plongée et de rentrer à la palme. Elle vous apportera sérénité et sécurité.

 

AVOIR UNE REPRÉSENTATION MENTALE DU SITE

Il est indispensable de planifier par avance votre plongée !

Nous l'avons compris, l'orientation sous-marine n'est ni chose aisée, ni inée. C'est le briefing du moniteur qui vous donnera tous les points importants à ne pas oublier. Prenons un exemple...
En arrivant à votre club, vous apprenez que vous irez plonger sur un site qui vous est inconnu. Enthousiaste et excité par l'idée de découvrir de nouveaux fonds, vous réalisez cependant qu'un brin d'anxiété s'installe... Pas de panique !  Le briefing du moniteur ainsi que les réflexes que vous avez emmagasinés au cours des précédentes sorties, vous permettront de facilement vous repérer sous l'eau. En arrivant sur le site, votre directeur de plongée, vous demande une attention particulière à son briefing. Au rappel sur la sécurité, s'en suit la présentation du site de plongée. Grâce au briefing, vous pourrez vous faire une représentation mentale du site mais vous connaîtrez aussi le sens de la plongée, les profondeurs, les reliefs, les zones à voir ou à éviter... Chaque élément évoqué par le moniteur est une aide à l'orientation. N'hésitez pas à les noter sur une plaquette immergeable, ils vous permettront de vous diriger et de retourner facilement au bateau. Si un point ne vous semble pas clair, ne restez pas dans le flou et demandez de nouvelles explications au moniteur, il est là pour ça !

PRENDRE LES REPÈRES NATURELS EN COMPTE

Chaque spot de plongée possède ses propres caractéristiques. 

Certaines plongées peuvent se révéler plus délicates au niveau de l' orientation. N'hésitez pas alors à prendre les repères naturels en compte. La référence n°1, dans des conditions de visibilité favorables, est le soleil. Repérez systématiquement sa position avant de vous immerger. Sous l'eau, un halo lumineux vous indiquera sa direction. Si cette astuce ne vous sera d'aucune utilité au zénith, elle se révélera précieuse en nocturne, une lune claire pouvant se substituer au soleil. Evidemment, cette méthode ne se révèle pas d'une grande précision et n'est pas applicable dans les eaux chargées ! Mais, il existe d'autres indices pour s'orienter. Dès votre arrivée sur le site, observez l'emplacement du mouillage et les différents reliefs émergeants (falaises, îlots...) afin de pouvoir vous situer plus facilement dans l'espace. Aussitôt immergé, vérifiez la continuité entre le relief surface et le paysage sous-marin dans lequel vous évoluez. Notez aussi la profondeur du mouillage, un excellent repère pour le retour au bateau. Au cours de votre plongée, relevez des indices précis que vous serez capable de reconnaître (patate, rocher...) et pensez à vous retourner régulièrement afin de savoir à quoi ressemblera le trajet retour. Il existe aussi des petits “plus” en orientation... Sachez que les poissons stationnaires se mettent principalement face au courant, un point important si le directeur de plongée vous en a indiqué la direction au briefing. Dans la plupart des cas, une profondeur croissante indique une progression vers le large. Et si vous vous trouvez sur un fond sableux, vous pourrez retrouver la côte : les rides du sable lui sont parallèles ! Malgré tout, il reste possible que les conditions ne vous permettent pas une orientation “naturelle”. Dans ce cas là, vous devrez pour vous diriger, privilégier l'utilisation des instruments.

 

conseils orientation en plongée bouteille instruments subea

L'UTILISATION DES INSTRUMENTS

Un équipement non-négligeable pour s'orienter !

Le premier, celui dont vous ne devez jamais vous séparer est bien évidemment votre ordinateur. En plus d'être gage de votre sécurité en vous indiquant les paliers à effectuer, il vous permettra de savoir à quelle profondeur vous évoluez et à laquelle vous voulez aller. La boussole ou le compas, eux, plus techniques et moins souvent employés, vous permettront de vous diriger grâce à une série de caps que vous aurez relevés avant et pendant la plongée.Vous devrez, pour estimer les distances entre chaque changement de directions, utiliser votre palmage. Par exemple, 10 m pour 12 ciseaux. Mais attention, tout le monde ne va pas parcourir la même distance avec le même nombre de ciseaux, c'est une mesure que vous devez avoir déterminée au préalable. Mais pour être sincère, de nombreux plongeurs, comme ceux de la “flaque” (mer Méditerranée) ne savent pas s'orienter de cette manière tant les conditions de visibilités y sont favorables. Et l'on ne s'en porte pour autant pas plus mal ! Si votre lieu de pratique ou qu'une plongée nécessite l'utilisation d'instrument, il vous faudra quelques séances d'entraînements à réaliser avec un moniteur avant de pouvoir vous en servir convenablement.

 

ET SI L'ON ARRIVE QUAND MÊME À SE PERDRE... 

Que doit-on faire ? 

Les erreurs d'orientations, ça arrive et ce n'est pas une tragédie lorsque l'on sait convenablement les gérer. En cas de perte de votre palanquée, cherchez la une minute au fond puis amorcez la remontée. En surface, vous devrez vous signaler avec un parachute de palier. Le reste de votre groupe suivra le même schéma que vous et tout rentra dans l'ordre. Par contre, si ce n'est pas votre palanquée que vous avez égarée mais bel et bien le bateau, le plus sécurisant, en absence de palier, est de faire surface en ayant au préalable effectué quelques 360°. S'il vous reste assez d'air, situez l'embarcation et ré-immergez vous pour finir tranquillement votre plongée. Mais dans tous les cas, pas de chance ! Vous pouvez être sur que le reste de l'équipage ne manquera pas de rire de vos mésaventures. Soyez inventifs, prétendez une rencontre avec un mola-mola que vous n'auriez pu vous empêcher de suivre, jusqu'à ce qu'il vous perde. Cette fois, ils seront vert de jalousie !  

EN LIEN AVEC CET ARTICLE, SUBEA VOUS PROPOSE :

30,00 €*
3.33 / 5 3 avis
    20,00 €*
    2.38 / 5 8 avis
      8,00 €*
      4.75 / 5 4 avis
        150,00 €*
        4.50 / 5 10 avis
          18,00 €*
          3.50 / 5 2 avis
            60,00 €*
            3.00 / 5 1 avis

              DÉCOUVREZ AUSSI D'AUTRES CONSEILS PLONGÉE !

              Conseils
              conseil choisir ordinateur plongée subea house reef alor indonésie
              L'ordinateur est un assistant pour le plongeur mais selon la pratique, lequel choisir ? Montre ou ordinateur de plongée ? Subea vous aide dans le choix de votre futur ordinateur de plongée !
              Conseils
              conseils plongée en binôme sécurité subea
              Vous êtes plongeur autonome ? Certaines règles de sécurité sont à prendre en compte pour votre binôme et vous. Découvrez nos différents conseils pour plonger en binôme en toute sécurité !
              Conseils
              conseil formations plongée sous marine organismes subea cathédrales
              Vous souhaitez apprendre la plongée ? Passer un ou plusieurs niveaux ? Différents organismes existent pour se former. Subea vous les cite et explique dans ce guide pour choisir votre structure de formation !

              ARTICLE CO-ÉCRIT AVEC 

              orsane vendeuse decathlon marseille bonneveine
              Orsane, vendeuse au Decathlon de Marseille-Bonneveine 

              Je suis vendeuse au Decathlon de Marseille-Bonneveine. Ayant des parents tous les deux plongeurs professionnels, je me suis très rapidement mise à la plongée. Actuellement entrain de finir mon MF1, je suis aussi plongeuse professionnelle. Actionnaire d’une société de plongée nommée « Immadras » avec deux associés, nous consacrons une partie de l’entreprise à la plongée loisir et à la formation et une autre partie, à la plongée professionnelle (événementiel sous-marin, archéologie sous-marine, etc…).

              Commentaires utilisateurs

              4.5 / 5 2 commentaires
              Répartitions des notes

              Chez Decathlon, les avis sont fiables.

              • 30 novembre 2017

                Le milieu aquatique c'est un monde a découvrire ....moi j'adore j'ai envie vraiment sontrainé

              • 30 novembre 2017

                très intéressant merci

              HAUT DE PAGE