LA SÉCURITÉ EN PLONGÉE SOUS-MARINE

Vous pratiquez le snorkeling en toute sécurité et vous êtes désormais tenté de passer à la plongée bouteille ? Découvrez les règles de sécurité !

Malgré le fait que vous soyez surêment un snorkeleur confirmé, la transition entre ces deux pratiques ne se fait pas sans une bonne préparation. Découvrez tous les conseils Subea pour une pratique sécurisée de la plongée.
La plongée sous-marine est un sport qui peut comporter des risques, plusieurs précautions sont alors à prendre. La première, vous former et être bien encadré. La deuxième, entretenir votre matériel pour éviter tout accident. 

Check-list du plongeur averti !

 

1

ANTICIPER LES RISQUES LIÉS À LA PLONGÉE BOUTEILLE

La plongée bouteille comprend des risques inhérents au milieu marin et à la météo, mais aussi à votre évolution « sous l’eau ».

Voici quelques gestes de prévention pour vous permettre de profiter de vos sessions plongées en toute sérenité !

conseil sécurité santé subea

PLONGER EN BONNE SANTÉ

Un BA-BA qu'il est bon de rappeler !

Pour votre sécurité, comme pour votre confort, oubliez toute session en cas de douleur, de rhume, de maladie, de fatigue ou si vous êtes sous l’effet de médicaments. Soyez vigilant et ne prenez surtout aucun risque pour pratiquer la plongée. Cela pourrait entraîner un accident.

De même, prévoyez une visite annuelle chez votre médecin mais également une chez votre dentiste pour prévenir tout problème de dents.

ÉVITER L’ACCIDENT DE DÉCOMPRESSION

Lors d’une plongée, l’azote « investit » votre corps et peine parfois à s’évacuer à la remontée ou en surface.

Pensez à remonter de manière contrôlée, en suivant votre moniteur et en insistant sur l’expiration. Avant comme après la plongée, alimentez et hydratez-vous, et protégez-vous du froid.

Une grande fatigue, un mal de dos, une impossibilité d’uriner ou tout autre trouble sensitif/fonctionnel doivent vous alerter.

PRÉVENIR L’ESSOUFFLEMENT

L’essoufflement survient lorsque votre fréquence ventilatoire s’accélère jusqu’à devenir haletante.
conseil sécurité plongée essoufflement subea

Votre priorité : vous calmer et insister franchement sur l’expiration. Quelle que soit l’origine de l’essoufflement ! Ce dernier peut en effet être provoqué suite à un effort trop intense, un stress important dû à une mauvaise visibilité, un détendeur trop dur, une combinaison trop serrée ou même une hypothermie. Pour l’anticiper, privilégiez un volume de ventilation ample (0,8 à 1 l), contrôlez vos mouvements et soufflez !

 

SE PRÉMUNIR DE LA FAMEUSE PANNE D’AIR

« Fameuse », car redoutée, bien qu’exceptionnellement rencontrée ! 

Préservez-vous de cette frayeur en contrôlant la pression de votre bouteille au centre, sur le bateau, puis régulièrement sous l’eau. Rangez bien votre octopus et informez votre guide lorsque vous êtes à mi-pression afin que celui-ci entame, si nécessaire, le retour au bateau. Enfin, restez proche de votre binôme : il pourra vous donner de l’air en cas d’étourderie ou de panne matérielle.

 

PALLIER LES BAROTRAUMATISMES

Les barotraumatismes sont dus aux variations de volume d’air dans votre organisme, sous l’effet de la pression. 
conseil sécurité plongée barotraumatisme subea

Vous pouvez pallier leurs effets :
— à la descente : en soufflant dans votre masque, jamais trop serré pour éviter le placage, avant d’équilibrer fréquemment vos oreilles sans attendre la gêne. Limitez aussi votre vitesse de descente et ne forcez pas ! Ça coince quand même ? Remontez un peu pour vous soulager et rééquilibrez. Mouchez-vous si besoin afin de libérer vos sinus.
— à la remontée : normalement rien à faire ! L’air s’évacue naturellement des oreilles ou encore des sinus, tout comme du masque. Vous préviendrez naturellement la surpression pulmonaire en ne faisant jamais d’apnée et en remontant à vitesse contrôlée, en expirant bien.

2

MAÎTRISER LES RISQUES INHÉRENTS AU MATÉRIEL DE PLONGÉE

Prenez soin de votre matériel et entretenez-le régulièrement pour plonger sereinement !

Votre équipement de plongée vous permet de survivre sous l’eau, alors lisez bien les notices et prenez en soin comme il se doit. 

conseil sécurité plongée entretien gilet stabilisateur subea

LE GILET STABILISATEUR 

Vous avez choisi votre gilet stabilisateur Subea avec soin et il vous le rend bien sous l’eau ! Mais veillez à son intégrité, auquel cas toute stabilisation pourrait s’avérer impossible, surtout si votre gilet se remplit d’eau. Un direct-system (DS) défectueux (ne gonfle pas, gonfle avec du retard ou gonfle constamment) et vous voilà incapable de vous stabiliser ou de remonter à vitesse contrôlée !
Avant la plongée, inspectez-le visuellement. Vérifiez son étanchéité en même temps que vous testez l’inflateur du DS : gonflez à fond jusqu’au déclenchement automatique des purges. Attendez quelques secondes et vérifiez l’absence de fuite. Testez aussi l’efficacité des purges rapides et celle du DS.
Pendant la plongée, évitez de vous coller au fond et aux rochers. Vous protègerez votre gilet et l’environnement.

LE DÉTENDEUR

Sous l’eau, le détendeur est aussi votre ami… sauf s’il est en mauvais état ! Trop souple, trop dur ou victime d’une fuite, il peut provoquer un essoufflement, une panne d’air, voire une panique. Il doit vous fournir de l’air sur demande et sans forcer, sinon votre consommation augmente en flèche et l’essoufflement guette. Attention à ceux qui fusent trop, donc : perte d’air en perspective !
 

Vous êtes maintenant parés pour aller plonger mais est-ce de même pour "snorkeler" ? Retrouvez notre conseil sur les règles de sécurité en snorkeling !

EN LIEN AVEC CET ARTICLE, SUBEA VOUS PROPOSE :

14,99 €*
4.71 / 5 7 avis
    199,99 €*
    4.15 / 5 13 avis
      17,99 €*
      3.25 / 5 12 avis
        149,99 €*
        3.83 / 5 6 avis

          DÉCOUVREZ AUSSI D'AUTRES CONSEILS PLONGÉE !

          Conseils
          10 conseils sécurité plongée sous marine dan europe subea sec moulin
          DAN Europe (Dive Alert Network) est une organisation médicale et de recherche dédiée à la sécurité et à la santé des plongeurs. Découvrez les 10 conseils de sécurité par DAN Europe pour la plongée sous-marine.

          ARTICLE ÉCRIT PAR

          baptiste digital manager subea
          Baptiste, Digital Manager Subea 

          J'ai 36 ans. Je suis le Digital Manager de la marque Subea. Passionné de chasse sous-marine et d'apnée, je pratique aussi la plongée bouteille depuis plus de quinze ans. J'ai mon niveau 1 FFESSM et j'ai, ensuite, suivi le cursus PADI jusqu'au "Rescue".

          Commentaires utilisateurs

          Soyez le premier à écrire un commentaire

          Rédiger un commentaire
          HAUT DE PAGE