Emily, chef de produit subea

Emily est chef produit de la marque Subea. Passionnée de snorkeling, découvrez son portrait...

Emily, Chef de Produit Subea

Je travaille chez Decathlon depuis 7 ans. Je me suis mise à la plongée sous-marine quand j’ai eu mon poste chez Subea mais ça a été une force au départ d’être complètement en dehors de ce milieu pour mieux comprendre les besoins de tous nos utilisateurs.
Après, je me suis surtout prise de passion pour le snorkeling mais j’ai tout de même passé mon PADI Open Water pour la plongée. 

Que fais-tu chez subea ?

J’ai d’abord été ingénieur produit pour Tribord et je suis devenue chef de produit chez Subea en 2014. L’Easybreath était déjà arrivé en magasin et j’ai repris le flambeau, avec toute la suite qu’on est entrain d’écrire. Je travaille sur le snorkeling, je m’occupe de toute la panoplie des produits (masques, palmes, kits, etc..), la protection thermique et solaire, et la flottabilité. Mon métier consiste à aller récolter les besoins de tous les utilisateurs du monde, principalement en les observant, comprendre quels sont leurs problèmes et voir ce que nous pourrions faire pour leur faciliter la vie. Exemple parfait avec l’Easybreath, où on avait observé que des gens n’arrivaient pas à respirer avec un tuba et l’idée est née de faire un produit avec lequel on pourrait voir et respirer librement, comme sur terre. Suite à cette phase d’observation, on fait une hiérarchisation des insights (ce que dit le client), on analyse ce qu’il y a de plus important. Cela va engendrer un plan de projet sur le produit en question. Ensuite, je rédige un cahier des charges d’usage où je vais exprimer tous les détails concernant le produit. J’écris également le contenu des fiches internet de nos produits avec un langage client. De ce fait, je reçois les avis clients et si besoin, c’est mon rôle de leur répondre directement. C’est vraiment de la naissance de l’idée du projet de l’observation jusqu’à l’arrivée en magasin. 

Emily, Chef de Produit Subea

Qu'est ce qui te plaît dans le snorkeling ?

Ce que j’adore surtout dans le snorkeling, c’est le fait d’être totalement libre, notamment au niveau de l’équipement. Contrairement à la plongée bouteille, on a besoin de peu de choses pour pratiquer le snorkeling… Découvrir cette faune et flore aussi où, entre 0 et 5m, c’est là qu’on voit le plus de couleurs, où il y a le plus de luminosité… 

emily chef produit subea

Quel est ton plus beau souvenir subaquatique ?

Mon meilleur souvenir était en plongée bouteille. J’ai eu la chance de pouvoir aller plonger au Mexique où nous avons fait une plongée dans une eau à 27 avec une superbe visibilité, l’eau turquoise et je n’avais jamais vu autant d’espèces de toute ma vie (requins, poissons multicolores, etc…). C’était un véritable aquarium et j’ai vraiment été émerveillée par ce qui m’entourait.