FRANÇOIS, INGÉNIEUR PRODUIT SUBEA

François est ingénieur produit de la marque Subea. Passionné de plongée sous-marine, découvrez son portrait...

francois ingenieur produit subea banda

Avant d’intégrer l’entreprise Decathlon, j’étais à la Légion étrangère dans la section amphibie d’un régiment de parachutiste à Calvi en Corse où j’étais nageur de reconnaissance. Simultanément, à cette période, j’étais également moniteur de plongée les week-ends. Je suis niveau 4 initiateur FFESSM, c’est à dire l’équivalent CMAS Moniteur 1 étoile. 

QUE FAIS-TU CHEZ SUBEA ?

Je suis l’ingénieur produit « chaussant » de Subea donc je m’occupe de toute la famille des palmes et des aquashoes depuis Janvier 2016. Notre corps de métier, en tant qu’ingénieur produit, c’est la conception. A partir du moment où le chef de produit nous remet un cahier des charges d’usage, pour y répondre, il faut définir, en collaboration avec le designer, une réponse produit. Nous réalisons des « monstres », nous testons nos concepts et une fois que c'est validé, nous allons voir comment nous pouvons développer ce concept pour en faire un produit. Ensuite, le designer réalise une 2D transformée en 3D pour être envoyée aux fournisseurs. 

francois product engineer subea

QU'EST-CE QUI TE PLAÎT DANS LA PLONGÉE SOUS-MARINE ?

Ce que j’adore en plongée, c’est la déconnexion avec l’extérieur une fois que je me retrouve sous l’eau. Sur Terre, nous avons toujours quelque chose à faire, quelque chose à penser que ce soit concernant le boulot ou la vie personnelle, il y a plein d’éléments que nous devons prendre en compte dans notre vie au quotidien. Mais dès que nous arrivons sous l’eau, nous oublions tout. C’est extrêmement dépaysant et c’est comme si je partais en vacances à l’autre bout du monde.

QUEL EST TON PLUS BEAU SOUVENIR SUBAQUATIQUE ?

Mon meilleur souvenir est une plongée de nuit où je suis descendu à 65m dans le trou du Goubet Al-Kharab, ou « trou du diable », qui est un spot assez connu à Djibouti. C’est une faille volcanique sous l’eau, il y a un tombant qui descend jusqu’à 4000 mètres, beaucoup de requins...  Il y a eu pas mal de légendes et de plongeurs disparus à cet endroit donc c’était une expérience avec pas mal d’adrénaline et un côté un peu flippant… 

francois ingenieur produit subea