FR
FR

LA PLONGÉE EN CARRIÈRE 

Vous souhaitez essayer la plongée dans un endroit insolite et vivre de nouvelles sensations ?Subea vous fait découvrir la plongée en carrière !

conseil plongée sous marine carrière subea la gombe

“La plongée en carrière ? C'est froid, c'est sombre et en plus on ne voit rien.” ou encore “Tu as passé ton niveau en carrière ? Alors tu n'es pas un vrai plongeur si tu ne connais pas la mer.” Voici ce que nous pouvons entendre lorsque les personnes parlent des carrières de plongée, et pourtant de plus en plus de carrières se développe. La FFESSM a même créé une base fédérale dans une de ces carrières.~Alors qu'est qui pousse les gens à plonger dans ces carrières ? Quels en sont les intérêts ? Qu'y a-t-il à voir ? Subea répond à vos questions et vous fait découvrir la plongée en carrière !

QU'EST CE QU'UNE CARRIÈRE DE PLONGÉE ?

La carrière est une étendue d'eau à ciel ouvert, souvent d'ancienne carrière d'ardoise, de granite ou gravière immergés. Elles ont des profondeurs différentes, elles commencent, en général, à 15 mètres et peuvent aller jusqu'à 60 mètres. La plongée en carrière est très proche de la plongée en lac. Dans la plupart des cas, les carrières de plongée sont dirigées par des clubs ou associations, parfois par des structures commerciales et l'une d'elles est une base fédérale : la carrière de La Graule.~Les carrières sont de plus en plus développées et apportent aux plongeurs ( plongeurs bouteille, apnéistes, plongeurs bio ou tireurs sur cible) de la sécurité, intérêts et plaisir de la plongée.

conseil plongée sous marine carrière subea barges

LES INTÉRÊTS DE PLONGER EN CARRIÈRE 

Le plongeur “terrestre” s'entraîne beaucoup en piscine et a donc besoin d'un endroit où il peut tester son matériel (combinaison, lestage, stab …) en toute sécurité (pas de vague, pas de courant) et pour les plongeurs plus expérimentés, cela permet de réessayer son matériel avant les futurs plongées en mer. Les carrières permettent aussi de pouvoir passer tous les niveaux de plongée, du niveau 1 au niveau 4 suivant la profondeur des carrières. Dans certaines, vous pouvez trouver des plateformes à différentes profondeur pour travailler en fonction de son niveau, on peut également y trouver des gueuses pour la pratique de l'apnée. Pour donner également plus d'attraits à la plongée, les carrières se “remplissent” d'épaves (voiture, bateau, bus et même des avions (un Fouga Magister)) et également de faunes (carpes, esturgeons, brochets, écrevisse et méduse d'eau douce à certaines saisons).~C'est pour ces différentes raisons,que nous y développons la plongée bio en eau douce, et que l'on réalise également des parcours de randonnée aquatique, pour faire découvrir au moins initiés la beauté des fonds sous marin.

LES ALÉAS D'UNE PLONGÉE EN CARRIÈRE 

Pour la visibilité, celle-ci peut être vite réduite à cause des particules en suspension ou de la lumière, en fonction de la profondeur. La thermocline (différence de température en fonction de la profondeur) peut être très importante, elle peut être à 18° en surface et à 8° si vous êtes à 20 mètres de profondeur.~En hiver, la température descend plus rapidement et peut descendre en dessous des 4°. Il est donc important de reprendre doucement et de ne pas commencer par faire une plongée de 40 mètres dans le froid et le noir si vous n'avez pas plonger depuis longtemps.

conseil plongée sous marine carrière subea la gombe

En résumé, un plongeur en carrière développe des capacités à gérer le stress, le froid et le manque de visibilité. La plongée en carrière n'est pas une fin en soi, le meilleur plongeur sera celui qui développera son expérience dans différents sites. Alors pourquoi ne pas découvrir la plongée en carrière et vous faire votre propre opinion. Ce sera un moyen de découvrir la France autrement (les carrières sont dispersées un peu partout en France) et de vous acclimater à la plongée avant vos plongées en mer.

conseil plongée sous marine carrière subea becon
plongee

ARTICLE CO-ÉCRIT AVEC

Benoît, vendeur au Decathlon de Ruaudin
Je pratique la plongée depuis 23 ans. J’ai d’abord commencé la plongée en famille grâce à mon oncle qui m’a fait découvrir ce sport et depuis, je n’ai jamais décroché. J’ai plongé principalement en France (Méditerranée, Atlantique, piscine, fosse, etc.) mais aussi à l’étranger surtout en Egypte. Je suis aujourd’hui plongeur niveau 5 FFESSM mais également encadrant niveau 2.

DÉCOUVREZ AUSSI D'AUTRES CONSEILS PLONGÉE !